Evolution du contexte jusqu’à 2023


Avec l’instabilité politique actuelle, il y a un grand ralentissement dans le fonctionnement de l’Etat et l’avancement dans différents chantiers. Le redémarrage des politiques de réformes sont conditionnés de l’aboutissement à un consensus social. Les jeunes sont toujours au coeur des mouvements de contestation qui ont envahi les rues pendant le mois de Janvier et Février 2020.
En mai 2024, nous assisterons normalement aux quatrièmes élections libres de la deuxième république. Avant cette date, est-ce qu’il y aurait des élections régionales ? Est-ce qu’il y aura une modification dans la loi électorale ? Cela dépendra également de la situation politique qui est assez floue et complexe.
Le niveau municipal reste toujours un vecteur de développement avec beaucoup d’opportunités. La flexibilité et l’ouverture des maires face aux changement et l’investissement des conseils dans l’amélioration des services municipaux est témoin de cela. La société civile est très active et contribue d’une manière très récurrente aux affaires locales. Les partis politiques sont moins actifs, par ailleurs, les cercles de débats à l’intérieur de ces derniers se développent d’avantages.
Certes, les réseaux sociaux constituent une grande arène de débat publics. Les influenceurs ainsi que les médias locaux jouent un rôle déterminant dans l’influence, la formation de l’opinion public et la détermination des politiques publics.

TDL : Qu’est-ce que c’est ?

« Tunisian Democracy Lab » se consacre au développement d’idées innovantes pour la participation et la mobilisation politique des jeunes. Le projet a pour ambition de promouvoir le rôle du citoyen.ne actif/active dans la participation politique et la définition des politiques. Le concept Tunisian Democracy Lab combine innovation, activisme, politique et technologie.
« Tunisian Democracy Lab » est un dispositif propulsant la participation politique des jeunes s’appuyant sur un laboratoire d’innovation et de mobilisation numérique.

Pour qui ?

Les jeunes actifs/actives dans les partis politiques et la société civile âgé.es entre 18 et 35 ans. Chaque promotion du Lab contient entre 10 et 15 participant.es. Les participant.es des programmes Jeunesse de la Friederich-Ebert-Stiftung sont prioritaires : jeunes politisés Y4C, jeunes GAVien.nes et jeunes de l’école politique.

Quel programme ?

Le programme permettra aux participant.es de :
- Développer des savoirs dans le domaine des sciences politiques et technologies
- Produire des notes politiques réalisables et dédiées aux preneurs de décision
- Influencer l’opinion publique en ligne
- Mobiliser les jeunes
A – Activisme et développement de capacité

Il s’agit de développer un programme pour renforcer la participation dans la politique au niveau locale et national ainsi que de consolider les capacités des jeunes dans l’activisme civique et politique.
Les formations seront principalement autour de :
- Conflits et consensus social,
- Journalisme d’investigation
- Communication politique et création de contenu
B- Design thinking et technologies

Il s’agit de développer un programme pour fortifier les capacités des jeunes dans la culture digitale « Digital literacy » et les outils d’innovation. Les formations porteront sur :
- Politique et réseaux sociaux
- Design thinking
- Intox et fake News
- Digital literacy


Dernières activités

Lancement TDL

Aucune actualité disponible.

Friedrich-Ebert-Stiftung 
Tunisie

4/4A, rue Bachar Ibn Bord
B.P 63
2078 La Marsa
Tunisie

+216 71 775 343
+216 71 742 895

+216 71 742 902

info.tn(at)fes.de

Publications

Suivez-nous!
Médias sociaux

Suivez-nous!

Discutez de divers sujets sur notre canal Facebook avec nous. suivant

FES Tunisie sur YouTube

FES Tunisie sur YouTube

Visitez la plateforme FES Tunisie YouTube et découvrez le travail de la FES dans de nombreux pays du monde entier. suivant

Vers le haut